Parabondance

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, décembre 4 2018

La tournée continue

La tournée du film "BLUTCH" et du livre "Vol au dessus de l'Himalaya" se poursuit

Vendredi Autrans
autrans.docx

Samedi après midi dédicace au petit marché à la bresse, 12 route du Bruleux
Samedi Ventron
Mardi à bilbao
bilbao.docx
Mercredi à Redon
vendredi 14 décembre aux Gets à 20h
samedi 15 après midi dédicace à Delavay Sports aux Gets

mercredi, octobre 24 2018

DATES

PROJECTIONS-CONFERENCES « BLUTCH »

1 novembre : Auray (56), Cinéma Ti Hanok, 20h45

2 novembre : Chateaulain (29), l’Agora, 20h30

4 novembre : Genève, Palexpo, 13h

17 novembre : Saulxures-les-Nancy (54), festival,

20 novembre : Abondance, Sainte Croix des Neiges, 20h30

21 novembre : Lausanne, salle du Club Alpin Suisse, 20h

1 décembre : Remiremont (88), palais des congrès, 20h

2 décembre : La Bresse (88), MLC, 17h

7 décembre : Autrans (38), festival,

8 décembre : Ventron (88), salle des fête, 20h30

12 décembre : Redon (35)

VENTES-DEDICACES « Vol au-dessus de l’Himalaya »

17 novembre : Pontarlier (25), Sport aventures, Lamontagnedephilippe, 14h-17h

24 novembre : Margencel (74), Majuscule, 10h-12h

Abondance, marché de Noël, 16h-18h

25 novembre : Abondance, Hôtel de l’Abbaye, 10h-12h

1 décembre : Gerardmer (88), Super U, 10h-12h

2 décembre : La Bresse (88), maison de la presse, 10h-12h

8 décembre : La Bresse (88), petit marché, 12, rue du Breuleux, 16h-18h

mercredi, octobre 17 2018

Emissions Radio Europe 1, RTS

Pour écouter ou réécouter les deux émissions :
RTS : ICI
EUROPE 1: ICI

lundi, octobre 1 2018

ICARES DES MOMES + ICARES D'OR = GROSSE FETE

Le Film "BLUTCH" super bien accueilli à Saint Hilaire du Touvet !

42390208_242785473058062_3280670177313685504_n.jpg

Après Europe 1, france info, france bleu, France 3 Alpes, l'aventure continue...


europe_1bis.jpg

Prochaines dates :
Projection Mercredi 3 octobre à 19h30 à Saint Gervais au Flying Light
Dédidace apéro repas vendredi 5 octobre à la Table d'Angèle à La Bresse dès 18h30
Dédicace sur le marché de Gerardmer dès 8 le samedi 6 octobre
Projection à Saulxures sur Moselotte le samedi 6 octobre à 20h30
Projection pour les bénévoles de la coupe Icare le 11 octobre à 20h30 à Villard-Bonnot
Dimanche 14 octobre, direct sur la RTS (radio suisse) à 16:30, émission "altitudes"

Le film disponible en DVD ou en Téléchargement : ICI

jeudi, septembre 6 2018

LA BANDE ANNONCE DU FILM "BLUTCH" réalisé par Nicolas Alliot !!!

C'est ici

image__2_bis.jpg

Ca y est le film est officiellement seléctionné à la coupe Icare 2018 les 20,21,22 septembre
Je présenterai le FILM aussi :
Le samedi 29 septembre chez moi à Abondance, aux Fauges à 20h
Le mercredi 3 octobre au salon Flying light à Saint Gervais le soir
Le samedi 6 octobre à Saulxures sur Moselotte à 20h30 à la salle polyvalente organisé par l'association le pré aux arts
Le samedi 1 décembre au centre culturel de Remiremont à 20h organisé par l'association Asile'Accueil88
D'autres dates sont encore à confirmer !
image__4_bis.jpg
Le LIVRE "Vol au dessus de l'Himalaya" sort en librairie le jeudi 13 septembre, vous pourrez l'acheter dédicacé :
Le samedi 15 septembre à 18h à l'occasion des 25 ans de l'école de parapente Cumulus à Fellering
Le dimanche 23 septembre de 10h à 11h30 sous le grand chapiteau de la coupe Icare en compagnie de mon frère Michou, illustrateur officiel ainsi que sur les stands Niviuk et Flying Neo le vendredi et le samedi
Le vendredi 28 septembre à 18h30 au Fer Rouge à La Chapelle d'Abondance
Le vendredi 5 octobre à La Table d'Angèle à la Bresse à partir de 18h30
Le samedi 6 octobre dès 8h sur le marché de Gerardmer avec Michou et ses fromages
Le dimanche 18 novembre à l'hôtel de l'Abbaye à Abondance de 10h30 à 12h30
D'autres dates encore à confirmer sur en Hautes Savoie, sur Suisse, dans les Vosges et en Alsace !

vendredi, août 31 2018

AVANT PREMIERE

En exclusivité, le film de mon odyssée en Himalaya monté avec talent par Nicolas Alliot, c'est à Bec de Bossons, sinon il faudra attendre la coupe Icare. Bientôt toutes les dates à ne pas louper.

affiche_becbosson.png

mardi, août 7 2018

Vente de mes deux parapentes pour financer le film de la traversée de l'Himalaya

skin_blog.png


klimber_blog.png

mardi, juillet 31 2018

Ah !!! J'oubliais

"Vol au dessus de l'Himalaya" sera illustré par les aquarelles de mon frangin, Michel
Toutes n'ont pu être sélectionnées, dommage
yak_blog.jpg

mardi, juillet 17 2018

Allez, encore un petit bout

extrait de "Vol au dessus de l'Himalaya", Tadjikistan, 25 août 2016, sortie en septembre, Pfffffffffff, ça va être long

DCIM\100GOPRO\G0025185.

Lorsque je quitte la terrasse de Komil vers 8 heures, c’est la première fois que je soulève mon sac définitif. Hier, on m’a encore offert des pommes et du raisin. Ce matin, j’ai eu droit à deux nouvelles galettes. J’ai aussi trois litres d’eau, c’est-à-dire de quoi marcher aujourd’hui et bivouaquer ce soir si je ne suis pas proche d’un point d’eau. En tout, mon sac approche les 50 kilos. C’est trop, beaucoup trop. Pour le moment, je n’ai pas le choix. Je mangerai en priorité les fruits, je jetterai discrètement les trois galettes rassies d’avant-hier, boirai sans retenue. Je gagnerai cinq kilos au maximum. Ce n’est pas assez. Je dois me résoudre à me déplacer pendant les quatre prochains mois avec ce fardeau. À la sortie du village, Esso et un copain de son âge me dépassent sur leurs ânes pour aller chercher du foin. C’est la première côte. Mon corps tout entier est arc-bouté vers l’avant, mon cou tendu comme une arbalète. Il faudra plusieurs jours pour que mes épaules et mon dos s’habituent à la charge. Esso s’arrête souvent. M’attend-il, ou est-ce son âne qui me nargue ? Nous faisons un bout de route ensemble, ça m’évite de trop m’arrêter mais visiblement, après un petit kilomètre, mes compagnons perdent patience et me saluent définitivement.

mardi, juillet 10 2018

Petit amuse bouche

Alors que je relis pour la dernière fois les corrections de mon récit de 250 pages à travers l'Himalaya, l'irrésistible envie de vous mettre l'eau à la bouche me prend : extrait d'un passage au Pakistan :

"Je me rapproche du géant. Je suis prêt. La concentration m’a fait oublier la cheville douloureuse. Je suis dans ma bulle. Je rejoins la base d’un cumulus bien joufflu et franchis une belle arête neigeuse à 5 700 mètres. La face Rupal du Nanga Parbat apparaît, énorme. C’est la plus haute paroi de la planète, 4 000 mètres de neige et de glace. Je vais la longer sur 40 kilomètres. Je me fais tout petit dans mon harnais. Un moustique au Stade de France aurait plus d’allure que moi et mon parapente arpentant cette enfilade interminable d’arêtes abruptes et de barres de séracs. L’ombre minuscule de mon parapente file sur les champs de neige et les murs de glace bleus, à travers les crevasses. La sensation de vide est indescriptible. Elle se rapproche ici de l’espace et du temps, de l’infini…"

"Vol au dessus de l'Himalaya", Editions Paulsen, collection Guérin, sortie prévue en septembre 2018

DCIM\100GOPRO\G0220880.

lundi, juillet 9 2018

Après l'écriture de "Vol au dessus de l'Himalaya" aux éditions Guérin, les petits livres rouges ! Sortie prévue en septembre, une petite aventure à la maison

Vol bivouac, ski et alpinisme, Abondance-Mont Blanc-Grand Combin-Simplon


Une petite video ICI IMG_5488_1_.JPG
IMG_5490_1_.JPG

lundi, avril 10 2017

APRES LE RETOUR ... LA DEROUTE

Dur, dur, On croit s'être réhabitué en deux temps trois mouvements à un chez soi, à une vie normale, à son travail. Le retour de bâton est violent. Les enfants et la chérie ont grandi, changé, loin d'un papa parti en aventure égoïste dans des pays en ....stan avec son maudit parapente.

Cool, cool La fatigue nerveuse a pointé son nez vicieusement 3 mois après le retour, à la fin d'un hiver tordu, au début d'une crise d'adolescence. Il va falloir qu'il se calme le vieux.

Bof, bof Les médias populaires boudent l'aventure, pas assez d'hélico, de cameramen, trop amateur à leur goût. Pas facile de s'auto-cadrer une attaque ou une chute en parapente ... Si la plupart des partenaires sont reconnaissants, d'autres me congédient, pas assez visible, pas assez présent sur les réseaux sociaux. Mince, je suis vieux jeu avant mon père Mes films de parapente sont vendus à mon insu, il va falloir faire du tri dans les amis.

Calin, calin Ma petite famille est blindée, un peu trop à mon goût, il falloir semer un peu de tendresse dans ce monde de brut. Un livre (en rouge, c'est mieux) est en gestation, un film est en préparation (dans les Vosges, c'est mieux), et puis, il y de belles rencontres inattendues, celle de Michel Ferrer (Parapente+) et celle de Jérôme Maupoint (photographe et parapentiste professionnel)



gmaupoint.png

j_maupoint.png

jmaupoinnt.png

jmaupoints.png

jmaupointt.png

samedi, mars 11 2017

parapente plus

Merci à Michel Ferrer et parapente plus pour ce super chouette article !!!

parapente_plus.jpg

samedi, janvier 7 2017

LA GRANDE TRAVERSEE DE L HIMALAYA in English too

La grande traversée de l’Himalaya

4 mois, 4 mois loin de la maison, des amis, de la famille, c’est pas si long en soi … 4 mois à tenter une traversée inédite de l’intégralité de l’Himalaya à pied et en parapente avec mon violon … C’est une éternité, une vie, une histoire sans fin. Soudain, en tapant ces mots, j’ai le vertige, des nausées. Mais qu’est-ce qui m’a pris ? Dans quel état me suis-je mis pour tenir ? Continuer ? Rentrer ? J’ai tout mémorisé, écris, filmé. J’ai des amis tout au long du chemin des montagnes de l’Himalaya. De vrais amis, comme ici. Des amis qui ont senti ma solitude, qui ont compris mon projet insensé. Ils m’ont adopté le temps d’une rencontre, d’une nuit ou d’un coup de pompe. J’en ai bavé, j’ai morflé. Au Tadjikistan, j’errais et hésitais à prendre le départ. Mon ami Komil m’a recueilli 5 jours dans sa famille. Quelques jours plus tard, j’ai entendu siffler les balles. Interrogé 4 jours durant par les services secrets, « Brakfin », mon enquêteur, toujours septique de mon innocence, m’a aidé à quitter le pays, libre. Au Pakistan, mes vieux copains Ishaq et Shafqat de Karimabad ont ressenti mon mal être. A coup de rigolades et de gâteaux aux noix, d’huile d’abricots, de fraises des bois, ils m’ont aidé à recharger les batteries. Lorsque les violents vents d’altitude se sont essoufflés, il en a fallu de l’énergie pour traverser le Pakistan en à peine 6 jours, de la frontière Chinoise aux portes d’Islamabad, en longeant les K2, Rakaposhi et Nanga Parbat, en survolant le Kohistan. En Inde, alors que des vautours collaient leur ventre au dos de mon parapente quelques heures plutôt, un chaman hindou et ses 13 disciples m’ont exorcisé des démons du ciel et de la montagne. Durant 2 jours d’orages violents, mes compagnons m’ont soigné et nourrit de la chèvre sacrifiée dans une grotte sous une grosse pierre surplombante. Au Népal, après avoir rejoint ma chérie et nos deux filles, nous sommes retournés à Tuman et Naghtali. C’était un an tout juste après notre aide à la reconstruction dans cette même vallée suite au tremblement de terre. Nos amis nous ont sauté au cou. Les villageois, vêtus de notre collecte, de nos dons, me saluaient, tous, respectueusement. L’eau potable coule dans chaque quartier. Alors que les larmes de la fierté et du bonheur d’avoir sû aider coulaient sur mes joues, Tsering, Karmoo, Pasang et Nima nous installaient chez eux avec la plus belle des sincérités. Après cette pause familiale indispensable, j’ai repris mon aventure. Au Dolpo, j’ai quitté Gagan Kali, Lal et la petite Disti dans cette formidable région que je rêvais de découvrir, la tête dans les nuages par tant de gentillesse et de beauté, je me suis écrasé. Mon parapente s’est fermé, brutalement, j’ai chuté au sol. Volant trop proche de la falaise, une violente bourrasque, a failli m’envoyé dans les étoiles. J’étais choqué, terrorisé sur le flanc d’une montagne abrupte sans issue ou presque. Après 2 heures d’errance sur mon linceul, ne sachant trop si je vivais la réalité, le rêve d’être indemne ou un cauchemar d’être pris au piège de l’Himalaya, il a fallu redécoller sur une niche herbeuse face au vide, une unique issue par les airs. Au Sikkim, j’ai rejoint John Anthoney, un ami face book et pilote. Il avait suivi mes 3 mois d’aventure à travers son Himalaya. Je lui suis bizarrement si familier. Avec Munna, sa compagne, il m’a accueilli chez lui alors que j’avais la peau sur les os. La fin de la traversée du Népal m’avait lessivé. Les vents de l’hiver se sont levés, les thermiques estompés, j’ai perdu 15 kg. 5 jours plus tard, je reprends le chemin des airs pour traverser son merveilleux petit pays. Enfin, j’arrive dans le dernier pays traversé par l’Himalaya : L’Arunachal Pradesh. Les glaciers et les hautes cimes enneigées sont toujours là, juste au nord et à portées de mains. Les habitants mangent des chenilles et des insectes bizarres. Je vole au dessus de la jungle, j’entends crier les singes et les oiseaux. Les déco sont rares, les thermiques aussi. Je suis loin, très loin de ma maison. Ma tête est pleine, trop pleine. A Sepa, Gourishakar, son épouse et ses 3 filles prennent soin de moi, je suis malade, au bout du rouleau.

Comme vous avez été gentils avec moi les amis de l’Himalaya !

Quelque soit votre terre natale, votre religion, vous, gens de l’Himalaya n’êtes jamais pressés lorsqu’un étranger pointe son nez !

Vous et vos montagnes m’avez fait oublier les chiffres, les distances, les « plafs » et les altitudes ! MERCI

The great Himalayan traverse

4 months, 4 months away from home, from friends, from family, it doesn’t look so long 4 months to try the first integrale traverse of Himalayas by walk and paragliding with my violon ... It’s an eternity, a full life, a no end story. Suddenly, I realize, I get vertigo, I feel nausea. But what did I do? Am I Crazzy? How did I do? To carry on? To finish it? To come back? I record everything in my mind, I wrote, I film. I have friends all along the way of the Himalayan mountains. True friends, like here. Friends how fell I was alone, how anderstood my crazzy project. They adopted me for a meeting, for a night or a blues time. It’s been hard, I am hurt. In Tadjikistan, i was roaming and hesitating to start my adventure. Komil, my friend took care of me 5 days with his family. Few days later, I was hearing bulets whistling. After 4 days of interrogation by intelligence, “Brakfin”, the inspector, stilling suspect on my innocence, helped me to leave the country, free. In Pakistan, my old friends, Ishaq and Shafqat fell I was hopeless. We laught and they feed me with walnuts cake, apricots oil, wild strawberries and finally I recharge batteries. When the violents altitudes winds stoped, I do need big energy to fly accross pakistan in only 6 days from Chinese border to Islamabad doors. Along K2, Rakaposhi and Nanga Parbat, I finally flew above Kohistan to Malika Parbat and entrance of the Kaghan valley. In India, vaulturs bellys stuck srtokes the back of my gliders. Few hours later, a hindu chaman and his 13 disciples exorcise me from mountains and sky demons. After 2 days of lighting storms, my friends were feeding me with the sacrified goat in a rock cave. In Nepal, my darling and our 2 daughters joined me.we moved to Tuman and Naghtali. It was 1 year after our help in the same valley because of 2015 earthquick. Our friends jumed to our necks. Villagers, dressed with the 400 jackets we gave before were greeting us, sincerly. Drinking water pipes built a year before still running everywhere in the village. The crying drops of proudness were running on my chicks. Our old friends, Tsering, Karmoo, Pasang and Nima invited us to there own habitation with the nicest sincerity. After this family rest and break, I started again my adventure. In Doplo (Nepal), I left Gagan Kali, Lal and the litlle Disti in this fantastic region I always dreamed to visit. Eyes in the sky because of so much knidness and beauty, I crashed ! My glider colapsed, sudenly I fell to the ground. I was flying too closed to the cliff, a strong gust happened, I missed to leave to the sky for ever. After 2 hours of roaming on my shroud, I didn’t know if I was living or dreaming. Dreaming I had no injuries or nightmearing I was caught by the himalayan trap. I had to take off again, face the cliff hole, my only issue. In Sikkim, I joined John Anthoney, a face book friend and pilot. He did followed my all himalayan trip. Strangely, I was familiar for him. With Munna, his wife, they took me home. I had skin on the bones. I did lost 15 kg at the end of nepal traverse. 5 day later, I leave again by the air for the sikkim paragliding traverse, a marvelus little country. By the end, I reach the last region traversed by Himalaya’s mountain range : Arunachal Pradesh. Glaciers and hight peaks still there, just north. Local people can eat strange insects and caterpillar. I am flying above the jungle, I am hearing monkeys and birds screams. Take off and thermals start to be rare. I am far, very far from my home. My head is full, too full. In Sepa, Gourishankar, his wife and his 3 daughters take care of me, I am sick, at the very end of myself.

You have been so kind with me friends of Himalaya ! Whatever your country, your religion, you, Himalayan people never been in hurry when a foreigner arrives ! You and your mountains helped me to forget numbers, distances, clouds bases and altitudes ! THANK YOU SO MUCH

Jean-Yves

Atabad lake, Pakistan 14264249_1799959280241461_693755533265834251_n_resultat.jpg

batura glacier
14273586_1799908593579863_2072112095_o_resultat.jpg

Zafar Ali (le fils de Komil), Namozgoh, Tadjikistan, une de mes rares photos non confisquées
IMG_1402_resultat.JPG

Namozgoh
DCIM\102GOPRO

Apres le passage a tabac
IMG_1476_resultat.JPG

attero dans le genevrier au pied du Rakaposhi, Pakistan
DCIM\100GOPRO\G0240247.

Ultar, Pakistan
DCIM\100GOPRO\G0460417.

chez Shapqat, Karimabad
IMG_1917_resultat.JPG

karimabad, pakistan


le long du Nanga parbat
DCIM\100GOPRO\G0220880.


survol du Kohistan
DCIM\100GOPRO\G0461164.

kohistan
DCIM\100GOPRO\G0501223.

Vautours en Inde


cheveaux de Dharamshala, Inde


epicerie de fruits secs à Naran, Pakistan


mousson, arrivé un peu tôt en Himachal pradesh, Inde
DCIM\101GOPRO\G0791693.

berger au star hill, Inde
DCIM\101GOPRO\G0871730.

escalade avec 40 kilo sur le dos, à la recherche d'un deco, Inde
DCIM\100GOPRO\G0102020.

Apres la cérémonie du Chaman, Inde


Apres 5h de vol, soaring du soir, Inde
DCIM\100GOPRO\G0552496.

dans les cumulus congestus, Inde
DCIM\100GOPRO\G0782859.

Tsering et Picasse, Nepal


Tsering et Karmoo, sa maman


Karmoo, tri du riz


wendy et Migmar


les copains de Naghtali


Disti et Lal, Doplo, Nepal


Bivouac




Mi novembre, Dolpo, Nepal


ecobuage, massif des Dhaulagiri, Nepal



massif du manaslu
DCIM\100GOPRO\G0734150.

massif du Manaslu, nepal

DCIM\100GOPRO\G0734150.

A la fin des Annapurna, nepal
DCIM\100GOPRO\G0654001.

pas tres fier d'etre tombé au sol, au coeur de la reserve de Dhorpatan, Nepal
DCIM\100GOPRO\G0433749.

Langtang, nepal


Pasang tisse un chama à Nghtali


concert apres avoir posé dans la bouillassed une riziere innondée, nepal


accueil incroyable a Arunthan, massif du Makalu


la maison des enfants, barun, nepal


un soir face a l'everest


Singati, nepal DCIM\101GOPRO\G1044442.

bivouac
DCIM\101GOPRO\G1004418.

derniere montée au nepal, massif du Kanchenjunga
DCIM\100GOPRO\G0025185.

déco à Gangtok, Sikkim
DCIM\100GOPRO\G0135263.

bivouac au baredunga, face au Kanchen junga, sikkim


les copains
IMG_4359_resultat.JPG

survol de la vallée de shergaon, frontiere du Bhutan, Arunachal Pradesh, Inde
DCIM\100GOPRO\G0485696.

la plus jeune fille de Gourishankar, arunachal


la petite épicerie de Gouri, Sepa, arunachal


le marché de Sepa


le marché de Sepa
DCIM\100GOPRO\G0635897.

mercredi, décembre 14 2016

et la suite alors ???

bah oui la suite après le Népal alors !!!
la voici en images
ww.png

ww1.png

ww2.png

ww3.png

ww4.png

ww5.png

ww6.png

ww7.png

ww8.png sur ce c'était mon dernier message avant le retour
eh oui 4 mois que je tiens le crachoir par ici !!!
je suis un peu cuite moi aussi
et j'ai 2-3 perles à ranger avant lundi !!!
merci à me nombreux(ses) lecteurs de l'ombre !!!
merci aussi à tous ceux et celles qui ont soutenu pendant cette loooonnnnnnngue aventure l'envers du décor ici à Abondance ! Laeti

"le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves ..." Eleanor Roosevelt



et surtout ne vous méprenez pas, j'ai des rêves aussi bien à moi !!!

mercredi, novembre 30 2016

eh voilà !!!

la traversée du Népal c'est fait !

depuis ce soir JY est arrivé au Sikkim aprés une nuit en Inde
cuit, sec, rincé, heureux, curieux ...

nep.png

nepal1.png

Everest et Lhotsé ... pas mal la vue !!!

nepal2.png
nepal3.png

la p'tite vidéo qui fait froid dans le dos et chaud au coeur en même temps : ICI

et pendant ce temps ...
le petit marché se prépare à La Bresse chez maman rue du Bruleux, n'hésitez pas à venir me dire bonjour samedi, vous aurez les dernières nouvelles de JY en direct autour d'une petite bière !!!

marche.jpg
un peu plus de photos la semaine prochaine ! promis je range les perles !

mercredi, novembre 23 2016

bijoux

les bijoux ici c'est une histoire de famille !!!


wx.png

comme elle est chou poupounette !!!

wx1.png

dur à croire que le marché de Noel c'est ce week end quand il fait 20 degrés sur ton balcon à midi !!!


wcolli.jpg

nouveau bouton en os de yak dessiné avec amour à Abondance et sculpté avec talent au Népal ...


j'en ai rapporté plein ma valise !
j'ai même failli pas passer la douane à Kathmandu !!!

JY a lâchement abandonné son pote Riky avec 6 nénéttes pour le marché de Noël !
j'compte sur les copains pour le prendre en charge !!!

Naghtali toujours ...
wnag.jpg

www.jpg le p'tit sac qui va bien !!!

on a bien essayé de l'engraisser mais y a rien eu à faire ...

wwabb.jpg

allez le p'tit clin d'oeil du jour

scn.jpg

lundi, novembre 21 2016

nouvelles

JY a de la wifi !
retour à la civilisation !
"coucou j'ai galéré à sortir du Langtang mais je suis maintenant à Singati à côté de Jiri"
il a réussi à publier 2-3 photos sur facebook
"je me suis posé en fond de vallée : hôtel, douche, ravitaillement et wifi"
yes !

wi.png

wi2.png

wi3.png>

et sinon le compte à rebours a commencé ... dans moins d'un mois il doit être là !!!
"je marche comme un débile entre mes 2-3 heures de vol quotidien. j'ai la press' pour être là à Noel"
bah tu m'étonnes !
demain matin départ 5h du mat, 3000 m de dénivelé pour rejoindre un déco

vendredi, novembre 18 2016

Naghtali

quand je vous parlais de la douceur de vivre qui règne à Naghtali ... la preuve en image ICI

accrochez vous c'est du bonheur à l'état pur !!!

JY a pris une journée de repos hier bien méritée apparemment !
"je me suis pris une journée de repos. ce matin trop cuit, les lèvres explosées, les jambes bien lourdes par 9 jours de 1500 à 2500 m de dénivelé journalier avec mes 35kg à 4000m et des journées sans eau"
oh ma caillette ...
SONY DSC
petit souvenir de 2014 pour vous resituer le petit coin de paradis !!!

l'arrivée à Naghtali :
"imagines que je suis sorti derrière les Ganesh Himal à 6200 et que j'ai découvert Naghtali tout en bas. j'étais en transe à 5300 à la verticale.
demin toutes les batteries du bonhomme rechargées et dernière ligne droite avant le Sikkim"

petit clin d'oeil à l'hôtel restaurant l'abbaye à Abondance : les gratins dauphinois ont fait fureur !!!
abbaye.jpg

et le regard de Michou qui commençait à nous manquer !!!
lac.jpg

princesse.jpg

mercredi, novembre 16 2016

le top voyage

petit retour sur notre périple en famille
retrouvailles avec tous nos amis à Thuman et Naghtali

voyage5.png

se poser et prendre le temps de vivre... c'est pas habituel chez nous !!! mais comme ça fait du bien !!!

voyage2.png
une petite pose à Pokhara dans un petit coin de paradis accessible en barque : hôtel open air.
Notre petit coup de coeur !

voyage3.png
voyage4.png
qui dit Népal dit shopping forcément !!!

voyage1.png

On a quitté Kathmandhu vendredi , dur dur le départ ...

JY a pris un bus pour Népalgangh puis un vol intérieur pour Simikot

la vidéo de l'arrivée à Simikot en avion à hélices à voir : ICI

simik4.jpg

"Il y a 3 semaines je m'arrêtais de l'autre côté du Saipal à la frontière Inde nepal Aujourd'hui dans l'avion de Simikot, 2 parapentistes venus traverser le nepal jusque kathmandu On va certainement passer les premiers jours ensemble, ils sont supers sympas"
simik2.png "Avec Robert, Andy et Tchokka un local super sympa qui nous aident à obtenir le permit parce qu'on a été bien accueilli par la police à notre arrivée Merci Nima et Swiss And Sherpa encore une fois !!!"

finalement les 2 allemands seront abandonnés le 1er jour "ils ont choisi une crête qui ne me plaisait pas"
ensuite lac Rara
ensuite Dolpo

simik.png
les conditions de vol sont difficiles
"je marche comme un débile tous les jours mais à chaque fois ça paye aprés en vol. Aujourd'hui (11 nov) départ à 7h de Kaigun Dolpa (eh oui j'ai rejoint le Dolpo) 1500 m plus haut à 11 heures je rate un premier vol, pose 400 m plus bas, je remonte 100 m au dessus de mon premier déco. je me rate une nouvelle fois 200 m plus bas, je remonte de 500 m à 4200 et déplie mon parapente sans conviction. A 15 heures passées, boom je remonte le Dolpo Juphal et me pose en hauteur de Dunai, 50 km plus loin. DEMENT"


bon mine de rien quand ça vole JY gagne du terrain
petit coup de fil d'aujourd'hui : il s'est posé à Naghtali chez Nima et Passang !!! petit flash back : on y était y a 10 jours, y a 2 ans, et y a 1 an Gaby, Pierrot et JY y ont bossé pour remettre l'eau courante.
ici on est un peu jalouses quand même !!! bon pas de regrets, les enfants sont repartis à l'école à Kathmandhu et la petite Sangmu est descendue à Tuman en raison du froid ...

bon voilà sur la carte ça donne ça :

mapnaghta.png
eh eh ça devient bon !!!


petit clin d'oeil à Syride

syr.jpg
photo prise depuis Naghtali, un de nos endroits préférés sur terre !!!

pendant ce temps là : je suis en mode marmotte : faire du gras et rester cachée sous la couette ...
trop froid, trop gros choc thermique, beurk ...
à quand le prochain voyage ??

- page 1 de 12